Le congé parental touche à sa fin (après 22 mois)

11 novembre 2020



Au moment où j'écris ces lignes, je me rends compte qu'il y a presque deux ans mois pour moi, j'allais entrer en congés pathologiques puis en congé maternité. Je me souviens de l'euphorie dans laquelle j'étais, à quelques jours de Noël ! Chiller dans la maison en écoutant les crooners jazz et mes compiles préfs, à matter les téléfilms de mauvaises productions, à boire des chocolats viennois à n'en plus pouvoir, à me balader dans le froid avec mon gros ventre, à préparer sa petite chambre ... 

J'ai l'impression que c'était il y a un an, pas deux ! C'est dingue. Alors oui, le temps passe vite. Et à la fois, le fait d'avoir enchainé sur un long congé parental à temps plein (7 mois) puis partiel (jusqu'à encore aujourd'hui), m'a fait voir les choses sous un autre angle. Souvenez vous de mon article dédié au congé parental juste ici


A la fin de mon congé mat, j'ai enchainé sur quelques mois en congé parental complet. Je n'ai repris le travail que lorsqu'Axel avait 7 mois. Ce qui a coïncidé avec la fin de l'allaitement. C'est intense, éprouvant, puissant, génial, accomplissant, à refaire. J'ai aimé reprendre le chemin du travail (bon pas le premier jour, ni la première semaine, je ne vous le cache pas mais a posteriori). J'ai ensuite poursuivi avec un congé parental à temps partiel, je suis à 80% depuis Septembre 2019, j'ai tous mes vendredis off et je mesure la chance que j'ai. D'autant plus aujourd'hui alors que les derniers vendredis ensemble se comptent sur (presque) une main. 

Non sans "concession", je perds beaucoup en salaire. Ce qui s'équilibre un peu avec la nounou qu'on ne paye pas le vendredi, mais pas tant que ça. 

Mais la compensation de passer un jour de plus de A à Z avec mon bébé est sans prix.

A l'aube de ses 2 ans (j'ai sérieusement écris cette phrase ? Ca me semble irréel) ce congé va toucher à sa fin. Dès Janvier 2021 je vais récupérer une activité à temps complet, et le salaire qui suit. 

On me demande régulièrement comment j'appréhende la chose à quelques mois du dit jour... Je ne sais pas trop répondre à cette question. Je suis mi-figue mi-raisin. Je me rends compte ô combien Axel est épanoui. C'est un petit bébé en forme, qui adore être chez sa nounou. Je vois qu'il est heureux en compagnie d'autres enfants et je suis plus que confiante envers elle. Je suis aussi consciente de l'aspect financier qui fera du bien aux projets futurs qu'on a écrit en famille. Et, j'ai encore quelques congés à poser par ci par là pour m'octroyer un vendredi avec mon petit loup de temps en temps ! 

Mais je ne vous cache pas le petit pincement au coeur qui se fait sentir quand j'y pense malgré tout. Nos moments rien qu'à deux. Parfois la grasse mat', parfois son contraire. Les matins en pyjama. Et les midis parfois aussi ! Les balades en ville de bon matin. Ses longues siestes (pas toujours). Nos goûters en tête à tête. Les courses de fin d'après-midi pour le week-end. Les rencontres avec les copines. Les meetings de bébés ... Et j'en passe. C'était absolument génial et je ne regrette absolument rien de ce congé qui m'a fait grandir en tant que Maman et m'a ouvert les yeux sur mon vrai moi. Maintenant, place aux nouveaux projets et aux futures aventures !

x


Publier un commentaire